Le déluge…

Publié le

Quand le déluge a submergé la terre dans ses entrailles, le capitaine Noé a pris les devants en embarquant dans son arche toutes les espèces humaines. Il n’a pas interrogé les naufragés pour savoir « Qui est qui ? ». Si le bélier est bien le seigneur bélier ? Si la taupe est bien madame la taupe ? Si l’éléphant est bien le baron l’éléphant ?... Tous sont les citoyens du monde, ils logent sous la même enseigne « Terre ».

 

L’instinct de  survie, échapper à la catastrophe meurtrière est l’élément vital pour l’instant, pensa-t-il le SAMU qu’est le Capitaine Noé. C’est ce qui écrit dans les annales historiques de la Bible.

 

Aujourd’hui, Noé est remplacé par Besson, chantre de l’identité nationale.

Citoyen français qui es-tu ?

Je suis Marcel Proust né d’une mère Juive

Je suis Alexandre Dumas né d’arrières parents noirs

Je suis Elsa Triolet issu de parents russes

Je suis Ionesco, Cioran…

 

Au moment où le grand conflit mondial battait du tambour, les chinois, les vietnamiens, les sénégalais, les nord africains : Tabors, Spahis, Zouaves… se serraient les coudes et mangeaient dans la même gamelle, dans les tranchées. L’identité nationale n’était pas de mise. On était tous des résistants.

 

Aujourd’hui, on est des résistants vaillants, pour s’opposer à notre dénaturation par un pouvoir politique sectaire.

Identité nationale, cachez-moi cette entité que je n’ose voir !

Identité nationale je m’en moque !

Identité humaine, solidaire, citoyenne… j’adhère de tout cœur !

 

Nacer Boudjou

17 02 2011

Publié dans Politique

Commenter cet article

Clovis Simard 26/06/2012 13:24

voir mon blog(fermaton.over-blog.com)