La diplomatie en déroute…

Publié le

La diplomatie française s’est elle cassée les reins au point qu’à chacune de ses sorties hors de ses murs frontaliers récolte des fruits amers. Qu’a-t-elle pour être si enrayée ?

 

Un tableau  noir transcrit à la craie blanche ses points médiocres :

A l’instar de Michèle Alliot-Marie, ministre des affaires étrangères, qui dans son expédition à Gaza, s’est vue la risée publique, en essuyant des objets hétéroclite sur son visage. A ajouter à cela ce qui a suscité des débats rageurs au parlement, dans les médias, son voyage « Jules Verne », survolant la Tunisie dans un aéronef d’un nabab du régime de Ben Ali, tandis que la bataille fait rage sur terre. Toute la Tunisie est dans la rue réclamant un peu de dignité et de liberté, pour ne pas dire la mise à plat de toutes les structures du RCD, édifiant une révolution naissante au parfum de jasmin.

 

On a sommé Gbagbo, l’ivoirien, de lâcher prise et de rentrer chez lui en catimini, il est là enraciné comme un baobab. On a jasé par-ci par-là… mais sans efficacité. Faute de personnes qualifiées, de culture universelle, la diplomatie se décale de la réalité de plus en plus.  Les séquelles de l’affaire des otages au Niger, Mali et Mauritanie, Afghanistan pèsent-elles lourd sur les  grandes décisions ? On peut y ajouter le coup de gueule avec le Mexique.

 

Cependant, les américains, les allemands… emboitent le pas à la délégation française,  en tenant des propos favorables aux démocraties naissantes dans ces régions pétrolifères. La diplomatie française est menée par le bout du nez par des stagiaires à l’Elysée. Assisterons-nous à l’absence d’une force dans ces régions socio-économiquement sinistrées.

 

Cette France qui a connu des années de gloire dans ses aides humanitaires et sa voix pour pacifier des conflits qui enveniment les sociétés se ronge  les ongles.  Que deviennent toutes les unions bâties autour de la Méditerranée, du Sahara… sous la houlette de cette France généreuse ?

Quelle diplomatie pour demain ?

 

Nacer Boudjou

16/02/2011

 

Publié dans Politique

Commenter cet article