Aiguisez vos couteaux

Publié le

5734228683_6c3a7b476b.jpg

 

Bien que l'Aïd El kebir ne soit pas mon  étoile du berger pour (me guider dans le dé

sert à la quête d'une spiritualité), et que je suis loin à participer à cette hécatombe, je vous souhaite de tout cœur et au regard d'une culture de partage, une " bonne fête conviviale et citoyenne".

 

Toutefois, lorsque vous égorgez votre "deux cornes", vérifiez  bien que votre couteau soit aiguisé à point afin de ne pas trop le faire souffrir. Et de ne pas trop  lui faire attendre son tour devant les autres béliers qui rendent l'âme dans une cascade de sang.

 

De faire souffrir également les enfants, leur enlever toute envie de prendre un bain pour le fait d'avoir égorgés ces ruminants dan une baignoire...

Nacer BOUDJOU

04/11/2011

Publié dans Social

Commenter cet article