Salah Vespa et les autres…

Publié le

Bonjour tout le monde,
J’ai lu un article d’un membre du forum concernant les assassins Salah Vespa, Draia et autres… Je vais vous renseigner de mon côté, car ce que je vais apprendre aux lecteurs me vient de ma participation et ratachement à un corps militaire détaché que je ne citerais pas de nom pour ma tranquillité. Donc je commence.

 

Salah Vespa de son vrai nom Salah Hidjeb est un ancien truand d’Europe, France exactement. Il raquettait ses compatriotes cafetiers en France en les menaçant de mort. Braqueur de bijoutiers et autres galeries de tableaux avec son ami de toujours Philippe le dingue propriétaire du restaurant El Djenina à Alger rue Franklin Roosevelt. Il y avait le commandant Azzedine qui était commissaire central à Alger. Ce dernier a été viré pour lui faire succéder Salah Vespa pour faire la sale besogne de monsieur Draia directeur de la police. Quand Boumediene avait condamné à mort M. Mohamed Khider suite au « détournement » des fonds du FLN, il a donné la direction de cette affaire à ce fameux Ahmed Draia. Voilà la vérité…. Draia a donné l’ordre à Salah Vespa de partir sur Madrid. Salah Hidjeb alias Salah Hidjeb a recruté à Alger un certain Aouala Mohamed dit Mohamed Stéphane, un ancien truand en Allemagne et fiché au grand banditisme ainsi qu’un certain Rabia Mohand Amokrane qui habitait à Alger rue Meissonnier dit Alain, décédé suite à un cancer de la gorge comme Draia et Salah Hidjeb tous morts d’un cancer de gorge. C’est bizarre qu’ils soient tous associés dans la même maladie.

 

Arrivés à Madrid, Salah Hidjeb a contacté un certain Youcef pour lui trouver une voiture. Ce dernier a loué une voiture et la livré à monsieur Salah Vespa. Aouala Mohamed et Rabia Mohand Amokrane sont allés pour assassiner Mohamed Khider, mais manque de pot la voiture était tombée en panne. Elle a été abandonnée devant le domicile de Khider. Les deux acolytes ont pris la fuite à pied. Le reste est connu : la police a remonté au propriétaire de la voiture qui s’est empressé de quitter Madrid et l’enquête s’est arrêtée à lui. Ce dernier est rentré en Algérie affolé, il a été arrêté et caché dans une des prisons ainsi que Aoualla Mohamed et Rabia Mohand Amokrane. C’est un secret de polichinelle. D’ailleurs tous les anciens officiers de la police sont au courant qui a fait quoi et qui était qui…. Bref. Tous sont morts y compris le propriétaire de la bagnole assassiné pour ne rien divulguer sauf ce fameux Mohamed Stephane qui est aujourd’hui vendeur de boissons à Bordj El Kiffane se tenant à carreaux.  De grâce quel que soit le parcours de Monsieur Abane Ramdane aussi brillant qu’il était ou monsieur Boussouf stratège qu’il était et bien ces personnages que Dieu ait leurs âmes ont du mérite et l’Algérie est aujoud’hui indépendante. Nous le peuple, nous avons gagné une semi liberté. Donc s’il y a des gens qu’il faut condamner, ce sont tous les salops qui ont fait des saloperies après l’indépendance comme Draia, Salah Vespa et toute la pourriture qui existe encore. Faut-il attendre qu’ils meurent tous pour qu’on ait la paix????

 

Par Rachid, 14 décembre, 2008

In Algérie-Politique

Publié dans Promotion

Commenter cet article

dassitia 09/06/2009 03:46

Rachid, vas t'achet.. une paire de couil..., je pense que tu en as vraiment besoin, il fallait ouvrire ta grande gueule du vivants de toutes les personnes que tu cites, c'est facile de prendre sa plume sur internet derriere un ecran c'est d1 lacheté!!! tu as des quotidiens plus ou moins independants alors tu peux lache tn venin a ta guise mais la au moins on aura un auteur et un droit de reponse et surtout "le bonheur" d'enfin voir un "lhomme"qui se cache derriere son ecran.