Le silence tiraillé : Tirailleurs, Zouaves, Spahis… réhabilités

Publié le par BOUDJOU

 

La Coordination Franco-Berbère du Bassin de Longwy, une association innovante et dynamique, a présenté à la Bibliothèque Municipale de Mont St Martin, « Le silence tiraillé », un ouvrage sur la mémoire des Tirailleurs Africains en Lorraine, écrit par Rachid Bouamara

L’auteur du livre, fort documenté, illustré à volonté, est un fonctionnaire français d'origine algérienne, berbère en l’occurrence, âgé de 36 ans, et résidant à Longuyon. Il est aussi un ancien footballeur, qui a dû malheureusement mettre un terme à sa carrière footballistique, en raison de graves blessures. Depuis de longues années, il s’est adonné à des investigations à caractère historique, pour remonter le fil d’Ariane des nord-africains, engagés dans la seconde guerre mondiale « depuis que j'ai découvert que des membres de ma famille ont combattu dans les rangs des alliés durant la seconde guerre mondiale en Belgique. Pas moins de trois grands oncles du côté maternel, en l'occurrence Rabah, Mohamed et Said Aklil et un grand oncle du côté paternel : Mouloud Bouamara ; sans omettre de citer Mohamed Sadi, l'époux d'une de mes grandes tantes. » a-t-il expliqué devant une assistance très colorée : africains, familles et anciens tirailleurs, élus municipaux : membres de la FNACA… Et de continuer avec passion « Il faut que le souvenir du Sacrifice consenti par nos ancêtres soit entretenu pour qu'aujourd'hui nous puissions vivre en toute liberté. » 

L’abnégation de ces tirailleurs …


Une prise de parole des uns et des autres, en particulier du Doc Hossaïn Bendahman, qui a préfacé l’ouvrage, de Stéphanie et Dinar Sadoun, de Moukah Rachid, responsables de la CFBBL, de Jacqueline Brigidi, 1ère  adjoint-maire, et de quelques tirailleurs témoins de la tragédie, a permis de saisir la portée du message de paix, de tolérance et le devoir de mémoire que porte le volume. Ensemble, tous ont donné un quitus pour ce beau livre dont l’avant-propos dit en substance : « L’abnégation de ces tirailleurs, spahis et autres zouaves est restée trop longtemps ignorée, c’est pourquoi, j’ai souhaité contribuer, avec mes modestes moyens, à une réhabilitation de leur mémoire et celle de tous ceux qui ont franchi le cap du sacrifice pour que survive la liberté. »

L’ouvrage de Format poche, comportant pas moins de 194 pages, une bibliographie soutenue est édité par Cœur d’Occident Editions, Ville-Houdlémont 2008. Plusieurs Partenaires ont apporté de l’aide à sa réalisation, dont la Ville de Mont-Saint-Martin, ville de Longwy, le Conseil général de Meurthe et Moselle, le Conseil régional de Lorraine, ainsi que la coordination des berbères de France Lorraine.


Nacer Boudjou


 

 

Publié dans Emigration

Commenter cet article